Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme du contrôle technique

2018 et 2019 virent le contrôle technique être renforcé, particulièrement la première année avec l’apparition des défaillances dites critiques. Faisons le point sur les modifications récentes du contrôle technique.

Nouvelle liste des points de contrôle

Avec la réforme de 2018, le contrôle technique passe de 123 à 133 points vérifiés sur la voiture, passant ainsi de 410 à 610 défaillances possibles. Cela représente une hausse significative des points de vérification de la voiture. Il s’agit d’un contrôle plus minutieux que tout ce qui concerne les organismes de sécurité comme les pneus ou les freins. Le but recherché est d’épurer les routes françaises et européennes des véhicules les plus anciens et donc les plus accidentogènes.

Norme des défaillances critiques

La défaillance critique est la nouveauté principale. Il s’agit d’un ensemble de points qui entraîne une immobilisation du véhicule dans les 24 heures. Celui-ci doit donc être emmené au garage immédiatement pour effectuer les réparations indispensables à votre sécurité et celle des autres usagers.

Il est interdit de reprendre la route et circuler, sauf pour retourner au centre de contrôle technique auto à Nice, sans ces réparations. Passer le contrôle technique ne reste cependant pas une difficulté lorsque l’on a une voiture bien entretenue. Songer à la prime à la conversion pour un véhicule particulier est souvent la solution face à une défaillance critique.

Les normes anti-pollution pour essence et diesel, en fonction de la date de la carte grise, sont aussi plus strictes en 2019, les émissions de polluants étant au centre de la problématique de la pollution.

controle technique auto nice

Une technique plus longue et plus chère

L’examen du véhicule est donc plus long, il faut compter environ 45 minutes de travail pour le contrôleur. Prenez rendez-vous pour un contrôle technique à Nice chez Autovision avant la fin de la période pour ne pas avoir une contravention et rouler en toute sécurité. Le prix moyen du contrôle a subi aussi une légère hausse inévitable mais maîtrisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *